Notre Mission

L'Auberge jeunesse Magog-Orford veut permettre aux voyageurs de découvrir la grande région de Magog à peu de frais. Elle ouvre ses portes aux gens du Québec et de partout dans le monde. L’instauration d’un tel type d’hébergement permet à la région d’accueillir un vaste éventail de voyageurs et de touristes.  L’auberge offre un environnement propre, confortable, sécuritaire et accueillant pouvant répondre aux besoins de tous.

L'Auberge jeunesse Magog-Orford fait également partie du quartier Ilot innovation & cies. Pour ce quartier qui est implanté au centre-ville de Magog, l'auberge est surnommée l'ilot St-Patrice. À l'heure actuelle, trois ilots font partie du quartier, dont l'ilot du quai et l'ilot Tourigny. Ces derniers accueillent des entreprises oeuvrant dans le domaine des technologies de l'information et de la communication. L'ilot St-Patrice est à la disposition des entrepreneurs, des innovateurs, des clients, des conférenciers et de tous les autres visiteurs du quartier.

L'Auberge jeunesse Magog-Orford se veut un hébergement simple, chaleureux et convivial. Nos portes sont grandes ouvertes. Et elles le resteront longtemps.

Notre Histoire

À l'automne 1876, des marguiliers et des paroissiens érigent un presbytère sur le terrain de la chapelle Saint-Patrice alors située à l'angle sud-ouest des rues Pearl (Saint-Patrice) et Merry Nord. Le montant total de sa construction est de 552$.

En 1890, après une assemblée tenue par les francs-tenanciers, il est décidé de construire un nouveau presbytère à proximité de la future église Saint-Patrice. Cette fois, l'église et le presbytère seront érigés à l'angle nord-ouest des rues Pearl (Saint-Patrice) et Merry Nord. Un montant de 4000$ est accordée à la construction du presbytère. Un dénommé A. Wallace et son partenaire David Pépin le construisent en 1891. En 1917, un troisième étage s'ajoute au presbytère afin d'offrir plus d'espace.

Lors d'une froide journée d'hiver de 1948, le presbytère est la proie des flammes. Le bâtiment est reconstruit et agrandi au mois de juin de la même année pour une somme de 62 315$.

En 2004, le curé de la paroisse n'habite plus le presbytère. Ce sont maintenant les Ursulines du couvent de Stanstead qui occupent l'espace. Elles y resteront pour une dizaine d'années.

En 2016, le vent tourne à nouveau. Plusieurs idées sont sur la table pour assurer la pérénnité du presbytère St-Patrice à la suite du départ des Ursulines. Le projet d'Auberge jeunesse Magog-Orford voit le jour. Comme le projet d'auberge de jeunesse assure la viabilité financière de l'immeuble, s'intégre dans la communauté et préserve le patrimoine bâti, c'est lui qui est retenu.

Aujourd’hui, l'Auberge jeunesse Magog-Orford est un organisme sans but lucratif qui vise à offrir un hébergement économique aux voyageurs et aux travailleurs. L’auberge dénombre 16 chambres, dont des dortoirs, des chambres familiales et des chambres privées. Les visiteurs ont également accès à une cuisine fraichement rénovée, une salle à manger, un espace lounge, un salon, une salle de jeux pouvant accueillir les familles, une buanderie et plusieurs salles de bain.

Située en plein cœur de la ville de Magog, l’auberge est l’endroit idéal pour découvrir la région. Elle est à proximité de tous les services et son charme d'autrefois offre confort et réconfort à tout moment de l'année.

 

*** Les informations historiques ont été fournies par la Société d'histoire de Magog***